Côté pratique

Guide du patient, adresses, numéros utiles...

Lettre Semestrielle

Découvrez en ligne la lettre bi-annuelle de l'ARTC

ARTC TV

Découvrez les vidéos réalisées par l'ARTC

À LA UNE

Etat des lieux de la recherche

Etat des lieux de la recherche

Un état des lieux de la recherche en matière de tumeurs cérébrales, interview du professeur Jean-Yves Delattre, chef du pôle…

L'ARTC et le droit à l'oubli

L'ARTC et le droit à l'oubli

Grâce aux progrès de la recherche et de la médecine qui englobent les progrès de la chirurgie, des protocoles de…

Journée de Rencontres Patients/Familles avec les Chercheurs et Cliniciens en Neuro-Oncologie BORDEAUX - 7 JUIN 2019

Journée de Rencontres Patients/Familles avec les Chercheurs et Cliniciens en Neuro-Oncologie BORDEAUX - 7 JUIN 2019

Un colloque réussi, des participants nombreux, des intervenants de qualité et des échanges fructueux ; l'ARTC Bordeaux est prêt à…

Les questions les plus fréquentes

Les tumeurs au cerveau résultent de la prolifération non contrôlée de certaines cellules...
Dans la très grande majorité des cas, la cause des tumeurs au cerveau est inconnue...
Comme les tumeurs cérébrales se développent au sein d'une "boîte fermée" (le crâne)...
Le traitement des tumeurs cérébrales repose sur un travail d'équipe collégiale ou multidisciplinaire...

Les délégations régionales

Retrouvez les Délégations Régionales de l'ARTC

Pourquoi soutenir l'ARTC

L'Association pour la Recherche sur les Tumeurs Cérébrales apporte son appui à la recherche :

  • Recherche biologique en soutenant les laboratoires de l’INSERM (institut national de la santé et de la recherche médicale), et de l’ICM (institut du cerveau et de la moelle) .
  • Recherche translationnelle qui permet d’apporter directement aux patients les progrès de la recherche effectuée dans les laboratoires. Le projet GlioTex (thérapie expérimentale des gliomes) est un des projets phares de ce type de recherche.
  • Recherche clinique en attribuant des bourses à des « fellows » qui sont de jeunes médecins se spécialisant dans la neuro-oncologie et participant à la conduite d’essais thérapeutiques.

L’ARTC s’implique directement dans l’amélioration de la qualité de vie à travers :

  • Le financement d’essais thérapeutiques spécifiques sur la dépression et la fatigue liées aux traitements.
  • L’aide aux patients en leur offrant un réseau d’ergothérapeutes, de rééducateurs, de psychologues…
  • L’aide aux aidants (en particulier les familles) en leur apprenant à comprendre la maladie et ses traitements
    pour mieux accompagner les patients dans la vie de tous les jours.
  • Onconeurotox : centre de prise en charge pour les patients atteints de complications neurologiques liées aux traitements anticancéreux.

L’ARTC soutient ou collabore avec des sociétés savantes et des organismes publics :

  • L’ANOCEF (association des neuro-oncologues),
  • La SFCE (société française des cancers de l’enfant),
  • L’INCa (institut national du cancer) pour les réseaux des tumeurs rares POLA et LOC.

Les missions de l’Association pour la Recherche sur les Tumeurs Cérébrales sont :

Attribuer des bourses à de jeunes chercheurs afin de les attirer dans cette discipline et de leur permettre ensuite de poursuivre leur carrière dans la neuro-oncologie.
Investir sur des projets de recherche : elle joue le rôle d’incubateur et permet de donner l’impulsion initiale à des programmes de recherche dont le financement sera relayé et amplifié par de grandes institutions en cas de résultats prometteurs.
Soutenir les services hospitaliers et les patients : l’ARTC est pionnière dans le domaine de l’amélioration de la qualité de vie tant par son approche du soutien au patient et à sa famille (formation d’excellence donnée aux infirmières du service, création d’un nouveau concept, « l’infirmière référente »…) que dans la recherche de solutions médicamenteuses.

Donner, c’est financer la recherche, améliorer la qualité de vie des malades, susciter l’espoir.

L'ARTC met en place des moyens qui permettent d'aider la recherche en attendant que les structures publiques prennent le relais, ce qui demande parfois un peu de temps. L'ARTC a très peu de frais de structure et les dons sont presque intégralement consacrés aux activités de recherche. L'ARTC est membre de l'International Brain Tumour Alliance (IBTA), fédération mondiale de recherche en neuro-oncologie.