Formation de jeunes médecins étrangers

Portrait d’une jeune chercheuse mexicaine

Ytel Garcilazo est une des jeunes chercheuses du service de neuro-oncologie de la Pitié-Salpêtrière. Ce médecin mexicain, dont la bourse est financée par l’ARTC, effectue des recherches dans le domaine des lymphomes.

Quel est votre parcours ?

Ma formation professionnelle en première intention a été en médecine interne et plus tard en Neurologie. J'ai fini mes études de Médecine Interne à l'hôpital « Médica Sur » à Mexico et mes études en Neurologie à « l'Institut National des Sciences Médicales et Nutrition Salvador Zubirán » à Mexico aussi.

 

À quel moment vous êtes-vous intéressée à la neuro-oncologie ?

Mon intérêt pour la neuro-oncologie a commencé depuis ma formation comme interniste quand je me trouvais en face de patients avec un diagnostic de « tumeur cérébrale» et je me demandais si on pouvait faire quelque chose en plus ou mieux que ce l’on faisait déjà à ce moment-là. Ma thèse a été dédiée à l’association d’une anticoagulation préventive chez les patients ayant un glioblastome. Depuis, j’ai confirmé ma passion pour la neuro-oncologie. Quelques années plus tard j’ai fini mes études en neurologie, de plus en plus mon enthousiasme pour la neuro-oncologie s’est affirmé, et ma deuxième thèse a été dédiée aux connaissances statistiques des syndromes paranéoplasiques et la prise en charge dans le centre de référence dans l’hôpital dans lequel J’ai fini mes études.

 

Comment s’est passée votre arrivée dans le service ?

Sans aucun doute mon but était de trouver le meilleur endroit pour compléter ma formation. J’ai commencé à apprendre le français et en octobre 2017, je suis arrivée à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière ; mon rêve. J’étais très bien accueillie ; bien évidemment au début, il a été difficile de comprendre le système, de m’exprimer, de déchiffrer ce que mes collègues me disaient parfois. Cependant, j'ai trouvé des amis rapidement et tout était plus facile ; je suis très reconnaissante.

 

Dans quel domaine porte vos recherches ?

Actuellement mes projets de recherche sont variés :

 

  1. Caractérisation des biomarqueurs moléculaires théranostiques dans les lymphomes primitifs du système nerveux central.
  2. Analyse du spectre clinique et facteurs de risque après la toxicité du méthotrexate à forte dose et l’utilisation du carboxypeptidase G2.
  3. Caractérisation moléculaire, histologique et clinique de médulloblastomes de l’adulte.
  4. Étude de la Volumétrie chez les patients avec oligoastrocytomes co-deletés (1p-19q)

 

En quoi l’ARTC vous a-t-elle aidée ?

Je peux seulement finir en disant que sans l’aide de la bourse de l’ARTC je ne pourrais pas être ici.