L’UMASP

L'Unité Mobile d’Accompagnement et de Soins Palliatifs) a un rôle de conseil en soins palliatifs au sein des services auprès des patients, des familles et des soignants. Elle propose un soutien sur les aspects symptomatiques, ainsi qu’un accompagnement psychologique.

L’Unité Mobile d’Accompagnement et de Soins Palliatifs (UMASP) a été créee en 1993 à l'hôpital de la Pitié Sapêtrière. elle regroupe une équipe interdisciplinaire et pluriprofessionnelle auprès de l'ensemble des services cliniques.

 

L'Unité Mobile  est chargée d'assurer :

  • une évaluation globale de la situation,
  • une évaluation symptomatique,
  • un soutien psychologique du patient et/ou de sa famille,
  • une aide à l’élaboration d’un projet de soins (anticipation et application de protocoles),
  • la préparation au retour à domicile (Hospitalisation A Domicile et/ou inclusion dans un réseau) et au transfert des patients en Unité de Soins Palliatifs,
  • une réflexion éthique et une aide à la prise de décision,
  • la réévaluation et le suivi de la situation clinique,
  • le partage et la réflexion autour de situations difficiles,
  • la mise en place de groupes de paroles pour les soignants, groupes de travail autour d’un thème ou d’une situation difficile.

Lors de chaque visite, un ou plusieurs membres de l’équipe se déplacent au chevet du patient et pour plusieurs motifs (évaluation de la douleur et des autres symptômes, soutien psychologique, rencontre des familles, aide à la décision ou préparation d’un retour à domicile ou d’un transfert en USP…), tous ces motifs étant comptabilisés en actes ; nous avons comptabilisé pour 2004, 12000 actes.

  • un rôle de médiation : la mise en relation des différents acteurs (soignants, malades, familles, secteur social, médico-social...),
  • la promotion et la participation à l’intégration des soins palliatifs dans les services (soins intégrés).

 

Nous avons abordé son rôle et ses missions avec Aurore Bleusez, psychologue, Catherine Lemoyne, infirmière et Dominique Varin, médecin ; ci-dessous, vous pouvez écoutez l'interview audio et/ou la télécharger au format mp3 (11 Mo) :