Browsing category

La Recherche

Une thèse financée pour partie par l’ARTC NANCY-LORRAINE

Cyril Brzenczek est un jeune chercheur dont la thèse de doctorat dirigée par les Professeurs Jean-Marie Moureaux et Luc Taillandier du Centre de Recherche en Automatique de Nancy et co-encadrée par le Dr Sophie Mézières de l’Institut Elie Cartan de Lorraine. Elle a pour objet : « la modélisation multi-facteur pour la création d’un outil …

Effet des mutations IDH1 et CIC

Je m’appelle Nina Pottier, je suis étudiante à l’Université de la Sorbonne en Master 2 de Biologie Intégrative et Physiologie (BIP) spécialisé en Neurosciences. Afin d’obtenir mon diplôme, je dois réaliser un stage de 6 mois dans une équipe de recherche. Étant intéressée par le système nerveux et ses pathologies, dont les cancers, je me …

Des organoïdes pour la recherche sur le glioblastome

Maïté VERREAULT (PhD, chef de projet) et Emie QUISSAC (Assistante ingénieur) travaillent toutes deux pour le projet GlioTex qui vise à identifier et à tester de nouvelles thérapies ciblées prometteuses pour le traitement des glioblastomes. Elles évaluent donc différentes molécules chimiques sur des cellules de glioblastome provenant de patients afin de réussir à identifier des …

Mécanismes de formation des méningiomes

Illustration 3D montrant 2 méningiomes (en rouge) insérés sur la convexité (en haut) et la base du crâne (en bas). Les méningiomes Ils constituent les tumeurs intra-crâniennes les plus fréquentes de l’adulte. Ce sont des tumeurs insérées sur les enveloppes du cerveau, les méninges, contre la table interne de l’os du crâne. La majorité des …

L’effet du 2-hydroxyglutarate

Une partie de l’équipe de Marc Sanson, sous la supervision de Luis Castro Vega, s’intéresse à l’effet du 2-hydroxyglutarate (2-HG) produit par les gliomes avec mutation IDH sur le microenvironnement tumoral . 85 % des gliomes diffus présentent une mutation du gène codant pour IDH (Isocitrate Déshydrogénase). Avec cette mutation, IDH acquière la capacité de …

La mutation du gène CIC

La mutation du gène CIC, (capicua transcriptional repressor), peut jouer un rôle dans la formation de certaines tumeurs cérébrales primitives. Nous avons interviewé Yanis Khenniche, doctorant en biologie, qui travaille à l’Institut de Cerveau au sein de l’équipe dirigée par Marc Sanson et Emmanuelle Huillard et qui prépare une thèse à ce sujet.

Le rôle de la sénescence cellulaire

Les glioblastomes (GBM, astrocytomes de grade IV) constituent les gliomes les plus fréquents et les plus agressifs. Les traitements disponibles visent principalement à cibler les cellules tumorales. Cependant les GBM y sont résistant et récidivent inexorablement, nécessitant le développement de nouvelles stratégies thérapeutiques. Dans cette optique, notre étude porte sur le micro-environnement tumoral. Nous étudions …

Les lymphomes primitifs du système nerveux central

Isaias HERNANDEZ est doctorant en neuro-oncologie. Il travaille sur les lymphomes primitifs du système nerveux central. Cette maladie est particulièrement atypique car elle provient de tissus lymphatiques tels que les ganglions, la rate et le thymus, mais elle se développe dans le cerveau. Par analogie, on pourrait dire que c’est comme si on faisait pousser …