Retour à l'accueil

ARTC

Association pour la Recherche sur les Tumeurs Cérébrales

Partenaire de la Fédération de Recherche sur le Cerveau

Espace professionnel

Mécanismes impliqués dans la réponse aux thérapies anti-angiogéniques

Le glioblastome est une des tumeurs humaines les plus vascularisées. Le bevacizumab (anticorps dirigé contre un facteur de croissance des vaisseaux, le VEGF) a démontré une réelle efficacité en termes de réduction du volume tumoral

Qu'il s'agisse de résistance primaire ou d'échappement secondaire, la progression tumorale sous traitement se fait soit de façon « classique » par augmentation de la prise de contraste, soit de façon invasive, plus diffuse, et celle-ci pourrait même être facilitée par la thérapie anti-VEGF. Ainsi l’étude des tumeurs de patients traités par anti-VEGF pourrait permettre d’élucider les mécanismes moléculaires régissant la balance entre angiogenèse et invasion dans les glioblastomes, et d’élaborer des stratégies thérapeutiques appropriées.

Notre approche consiste à étudier les concentrations des différents facteurs pro- et antiangiogéniques chez les patients traités par bevacizumab, afin d’identifier des facteurs prédictifs de la réponse au traitement. En parallèle, des travaux sont menés en traitant des cellules souches tumorales par bevacizumab et en étudiant les conséquences sur les propriétés invasives de ces cellules.

9 avr 2011

Soutenir l'ARTC
  • Page Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Contact
  • Rss

Côté pratique

Guide du patient, adresses, numéros utiles...
>> Lire la suite

La lettre de l'ARTC

Découvrez en ligne
la lettre bi-annuelle de l'ARTC
>> Lire la suite

ARTC TV

Découvrez les vidéos réalisées par l'ARTC
>> Lire la suite

Partagez !

Aidez nous à faire connaître l'action de l'ARTC
>> Lire la suite