Lymphomes Oculo-Cérébraux

Un des objectifs du Plan Cancer 2009-2013 était de « développer des prises en charge spécifiques pour les personnes atteintes de cancers rares », notamment en facilitant la création de réseaux nationaux, avec pour objectifs principaux de permettre une prise en charge de qualité pour tous et de développer la recherche. L’Institut National du Cancer (INCa), après plusieurs appels à projet, finance ainsi à ce jour 23 réseaux experts de prise en charge de tumeurs rares en France, dont un concernant les lymphomes oculo-cérébraux ou lymphomes primitifs du système nerveux central (LPSNC), le réseau LOC (Lymphomes Oculo-Cérébraux), créé début 2011.

Organisation du réseau

Le réseau s’articule autour d’un centre expert national en Ile de France, sur deux sites, l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris et l’Institut Curie à Saint Cloud, et de vingt centres experts régionaux répartis dans toute la France (Voir tableau ci-dessous). La coordination du réseau est assurée par le Pr Khê Hoang-Xuan, neuro-oncologue à la Salpêtrière et par le Dr Carole Soussain, hématologue à l’Institut Curie. Chaque centre expert régional est coordonné par un médecin responsable régional qui a une expertise particulière dans la prise en charge de la maladie.

 

Région

Ville

Hôpital

Service

Médecins

Téléphone

Alsace

Colmar

Hospices civils

Neurologie

Dr G. Ahle*

03 89 12 41 49

Aquitaine

Bordeaux

Bergonié

Hématologie

Pr P. Soubeyran*

Dr A. Schmitt

05 56 33 33 39

Auvergne

Clermont-Ferrand

CHU

Hématologie

Pr J.O. Bay*

Dr C. Chabrot

04 73 75 00 74

Bourgogne

Dijon

CHU

Hématologie

Dr O. Casasnovas*

03 80 29 33 06

Bretagne

Rennes

Brest

CHU

CHU

Hématologie

Hématologie

Pr T. Lamy*

Pr R. Houot

Dr A. Tempescul

02 99 28 42 91

02 98 22 34 21

Centre

Tours

CHU

Hématologie

Pr E. Gyan*

02 47 47 37 12

Champagne-Ardennes

Reims

Polyclinique Courlancy

Radiothérapie

Dr P. Colin*

03 26 84 02 84

DOM-TOM

Martinique : Fort de France

Réunion :

CHU

CH Sud Réunion

Hématologie

Hématologie

Dr J.C. Meniane

Dr P. Zunic

05 96 55 21 41

02 62 35 92 01

Franche-Comté

Besançon

CHU

Hématologie

Dr A. Chauchet*

Dr A. Brion

03 81 66 82 32

Ile de France

Paris

Paris

Saint-Cloud

CHU Pitié-Salpêtrière

Institut Curie

Institut Curie

Neurologie

Hématologie

Ophtalmologie

Ophtalmologie

Hématologie

Pr K. Hoang-Xuan*

Dr C. Houillier

Dr S. Choquet

Pr V. Leblond

Dr V. Touitou

Dr N. Cassoux

Dr C. Soussain*

01 42 16 03 81

01 42 16 41 60

01 42 16 27 88

01 42 16 28 24

01 42 16 32 30

01 44 32 40 00

01 47 11 15 36

Languedoc-Roussillon

Nîmes

Montpellier

Perpignan

CHU

Val d’Aurelle

CH

Hématologie

Oncologie

Hématologie

Dr A. Waultier

Dr M. Fabbro*

Dr L. Sanhes

Dr V. Roland

04 66 68 68 68

04 67 61 31 00

04 68 61 89 07

Limousin

Limoges

CHU

Hématologie

Dr A. Jaccard*

05 55 05 66 52

Lorraine

Nancy

CHU

Neurologie

Pr L. Taillandier*

Dr M. Blonski

Dr P. Beauchesne

03 83 85 16 88

Midi-Pyrénées

Toulouse

IUCT Oncopole

Hématologie

Neurologie

Dr L. Oberic*

Dr D. Larrieu-Ciron

05 31 15 55 27

Nord-Pas de Calais

Lille

CHU

Hématologie

Pr F. Morschhauser*

Dr E. Boyle

03 20 44 42 90

Basse-Normandie

Caen

CHU

Hématologie

Pr G. Damaj*

Dr E. Reboursière

02 31 27 25 36

Haute-Normandie

Rouen

Centre Henri Becquerel

Hématologie

Pr F. Jardin*

02 32 08 29 09

Pays de Loire

St Herblain

Nantes

Angers

Le Mans

ICO Gauducheau

CHU

CHU

Hématologie

Hématologie

Hématologie

Hématologie

Dr P. Agapé

Dr T. Gastinne

Dr M.P. Moles*

Dr K. Laribi

02 40 67 99 80

02 40 08 32 53

02 41 35 54 50

Picardie

Amiens

CHU

Hématologie

Pr JP Marolleau*

03 22 45 59 15

Poitou-Charentes

Poitiers

CHU

Hématologie

Dr V. Delwail*

05 49 44 43 07

05 49 44 48 75

Provence-Alpes-Côte d’Azur-Corse

Marseille

Avignon

Nice

CHU Timone

CH

Centre Lacassagne

CHU Pasteur

Neurologie

Hématologie

Hématologie

Neurologie

Pr O.Chinot*

Dr M. Barrié

Dr C. Campello

Dr S. Chebrek

Pr A. Thyss

Pr F. Peyrade

Pr C. Lebrun-Frenay

04 91 38 55 00

04 32 75 30 31

04 92 03 16 13

04 92 03 10 47

04 92 03 87 54

Rhône-Alpes

Lyon

Grenoble

CHU Lyon Sud

CHU

Hématologie

Hématologie

Pr H. Ghesquières*

Dr R. Gressin

04 78 78 26 84

04 76 76 57 12

* coordinateurs régionaux

Les missions du réseau : améliorer la prise en charge des patients

L’objectif premier du réseau LOC est de permettre à tout patient souffrant de LPSNC de bénéficier d’une prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale, quel que soit son lieu de résidence sur le territoire.

Afin de répondre à cette mission, les centres experts régionaux doivent pouvoir d’une part assurer la prise en charge complète des patients qui le souhaitent, et d’autre part avoir une activité de conseil et de recours pour les patients qui souhaitent être pris en charge dans leur hôpital de proximité. Ainsi, chaque centre régional dispose d’une filière de soins complète, pluridisciplinaire, avec des consultations et une filière d’hospitalisation dédiées, et un plateau technique complet. Le centre expert régional peut également intervenir de façon ponctuelle, pour donner son avis sur les décisions importantes de prise en charge, lorsque le patient souhaite être pris en charge par son hôpital de proximité. C’est le rôle des Réunions de Concertation Pluridisciplinaire (RCP) régionales, qui ont lieu en général une fois par semaine, et au cours desquelles le médecin clinicien qui s’occupe du patient peut demander l’avis collégial de ses collègues spécialisés.

 

Formation sur la pathologie

Une RCP est également organisée au niveau national, deux fois par mois, sous forme d’une webconférence. Il s’agit d’une RCP de recours, ouverte à tous les médecins français, durant laquelle sont discutés les dossiers posant des problèmes diagnostiques ou thérapeutiques particulièrement délicats. Y participent des médecins experts représentant chacune des spécialités impliquées dans les LPSNC. Près de 2000 dossiers ont été ainsi discutés depuis 2011.

Le réseau expert a également pour mission de participer à la formation des personnels de santé sur la pathologie. De nombreuses actions ont ainsi été menées depuis 2011, à travers la rédaction d’articles dans des revues médicales, la participation à des cours spécialisés, des communications à des congrès médicaux ou l’organisation de réunions spécifiques.

 

Recensement des bonnes pratiques

Par ailleurs, les experts nationaux ont rédigé des « référentiels de prise en charge », recommandations de bonne pratique se basant sur toutes les données scientifiques existant dans les lymphomes oculo-cérébraux. Ces référentiels proposent des attitudes diagnostiques et thérapeutiques standardisées, adaptées à la plupart des grands cas de figure rencontrés : par exemple : « Quels examens doit comporter le bilan diagnostique initial ? » ou « Quel traitement proposer en cas de lymphome intraoculaire isolé chez un patient jeune ? ».

Le réseau expert contribue par ailleurs à diffuser une meilleure information sur la maladie à destination des patients et de leurs familles. Le site internet du réseau LOC dédié à la maladie et un livret d’information ont été créés, et ce réseau travaille en partenariat avec plusieurs associations de patients. Un groupe de patients a été créé au sein de l’ARTC, pour coopérer avec les professionnels de la maladie, notamment sur les essais thérapeutiques.

Les missions du réseau : développer la recherche

Dans cette optique, une des étapes-clés a été la création d’une base de données nationale informatisée en 2011, après approbation par la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL). Elle permet de recenser tous les nouveaux cas de patients atteints de lymphomes oculo-cérébraux primitifs en France. Différentes informations y sont collectées, de façon anonyme, et après information et consentement écrit des patients : âge, sexe, profession, origine géographique, antécédents médicaux personnels et familiaux, symptômes révélateurs de la maladie, date de diagnostic, examens ayant permis le diagnostic, bilan d’extension, type de traitement, efficacité et effets secondaires des traitements, suivi après traitement. Actuellement, plus de 1500 cas sont recensés dans cette base de données, permettant d’obtenir des informations épidémiologiques (nombre de nouveaux cas par an en France, répartition géographique, âge…), un meilleur descriptif de la présentation de la maladie et des pratiques en termes de traitements dans toute la France ainsi que leur efficacité et leur toxicité. Plusieurs travaux menés à partir de cette base de données ont été publiés dans des revues scientifiques de renom ces dernières années (par exemple : Langner-Lemercier et al, Neuro Oncol 2016. Ahle et al, JAMA Neurol, 2017. Chamoun et al, Neurology, 2017).

 

Création de « banques de tissus »

Afin de progresser dans la connaissance de ces tumeurs, il est par ailleurs prévu, dans le cadre du réseau LOC, de conserver de façon systématique des échantillons de sang et de tumeur et éventuellement d’autres tissus (corps vitré de l’œil, liquide céphalo-rachidien) des patients qui ont donné leur accord écrit. Sont ainsi créées des collections ou « banques » de tissus, qui peuvent ensuite servir dans un cadre de recherche pour des analyses génétiques et moléculaires. Plusieurs travaux, réalisés dans le cadre du réseau, ont permis des avancées importantes dans la connaissance biologique de la tumeur (par exemple : Gonzalez-Aguilar et al, Clin Cancer Res, 2012. Bruno et al, Neuro Oncol 2018. Bruno et al, Acta Neuropathol, 2015).

 

De nouveaux essais thérapeutiques

Un autre objectif important du réseau LOC est de pouvoir développer des essais thérapeutiques ou de permettre aux hôpitaux français de participer à des essais thérapeutiques internationaux dans les lymphomes oculo-cérébraux. Les essais thérapeutiques visent, dans un cadre de recherche, à tester de nouveaux traitements ou à comparer plusieurs modalités de traitement afin de déterminer laquelle est la plus efficace. Dans le cadre des lymphomes oculo-cérébraux, huit d’entre eux ont été lancés depuis 2011 et la création du réseau a largement contribué à leur mise en place. Plusieurs essais thérapeutiques, auxquels participent différents hôpitaux français sont actuellement en cours en France (tableau 1).

 

Tableau 1 : essais thérapeutiques en cours dans les LPSNC

Nom de l’essai

Traitements à l’étude

Type d’essai

Population concernée

Statut de l’essai

PRECIS

Chimiothérapie puis consolidation par radiothérapie ou autogreffe

Phase II randomisée

<60 ans 1ère ligne de traitement

En cours de publication

REVRI

Rituximab-revlimid

Phase II

Rechutes

En cours de publication

ILOC

Ibrutinib

Phase II

Rechutes

En cours d’analyse

Nivolumab

Nivolumab

Phase II

Rechutes

Fermé aux inclusions. Patients en suivi

BLOCAGE

Chimiothérapie d’entretien ou surveillance après chimiothérapie d’induction

Phase III randomisée

>60 ans, 1ère ligne de traitement

Ouvert aux inclusions

AcSé Pembrolizumab

Pembrolizumab

Phase II

Rechutes

Ouvert aux inclusions