Logo ARTC Bordeaux-Aquitaine
http://artcbordeaux.blogspot.com
06 80 28 80 90

Si vous souhaitez faire un don ou adhérer, vous pouvez :

envoyer un chèque à l’ordre de :

ARTC-Bordeaux
15 rue du Général Margueritte
33400 Talence

La Délégation A.R.T.C. Bordeaux a été crée en Novembre 2004 avec pour objectif principal de faire progresser la recherche pédiatrique, par le financement de bourses de jeunes chercheurs. ARTC Bordeaux a alors proposé au conseil scientifique de l’ARTC d’élargir son champ d’action pour aller encore plus loin dans la connaissance et le partage des travaux des différentes équipes travaillant sur les tumeurs cérébrales en France, tout en s’inscrivant pleinement dans les missions et les processus de fonctionnement définis par les statuts de l’association. A ce jour, la délégation s’appuie sur une centaine de donateurs et sympathisants.

 

Les missions et les actions

La mission principale est de récolter des fonds par l’intermédiaire de dons et adhésions afin d’initier des travaux de recherche pédiatriques par le financement de bourses de jeunes chercheurs. Il s’agit à la fois d’attirer l’attention des pouvoirs publics sur l’urgence de l’émergence de nouveaux traitements dans ce type de cancer chez les enfants ( ¼ des cancers ) et aussi susciter l’intérêt des jeunes chercheurs vers cette recherche difficile et pourquoi pas faire naître de vocations.

Soutien à la recherche pédiatrique

Les tumeurs cérébrales chez l’enfant sont très spécifiques et se distinguent des tumeurs chez l’adulte autant par leur type ( médulloblastome, astrocytome ) que par la « jeunesse » d’un organe en plein développement et donc sa réactivité aux traitements. Les protocoles de soin sont donc adaptés aux enfants et la radiothérapie n’intervient souvent qu’en bout de processus. L’ARTC Bordeaux, sous l’égide du conseil scientifique de l’ARTC dirigé par le Pr Jean Yves Delattre, finance depuis 2 ans maintenant les projets d’études du Dr Christelle Dufour, neuro-oncologue du service pédiatrique de l’Institut Gustave Roussy, qui travaille à la fois sur un nouveau protocole de soins pour les médulloblastomes visant à éviter l’irradiation chez les jeunes enfants ainsi que sur un projet de biologie ayant pour objectif d’identifier les gênes impliqués dans la réponse au traitement de cette maladie. Est venu s’ajouter cette année la participation financière au programme de recherche sur les ependymomes menée par le Docteur Jacques Grill travaillant dans le même service.

Financement

Les fonds récoltés proviennent essentiellement de dons spontanés et d’adhésions à l’antenne Bordelaise, mais aussi de recettes générées par l’organisation d’événements comme des concerts, spectacles vivants ou parcours pédestres. Tous les ans l’association s’efforce d’augmenter son nombre d’adhérents afin d’élargir sa capacité à faire bouger les choses.