Retour à l'accueil

ARTC

Association pour la Recherche sur les Tumeurs Cérébrales

Partenaire de la Fédération de Recherche sur le Cerveau

Espace professionnel

Le glioblastome est la tumeur du cerveau la plus fréquente et la plus agressive chez l’adulte

Le glioblastome est la tumeur du cerveau la plus fréquente et la plus agressive chez l’adulte. Le glioblastome développe, de manière variable selon les tumeurs, des phénomènes de résistance aux traitements anti-tumoraux conventionnels (chimiothérapie, radiothérapie et chirurgie). Ce phénomène de résistance est lié à plusieurs mécanismes biologiques dont l’inactivation de la protéine p53, qui est une protéine capable d’induire la mort des cellules tumorales. MDM2 (Murine double minute-2) est une protéine que se lie à p53 et en réduit l’activité anti-tumorale notamment.

Les cellules de glioblastome expriment fortement MDM2 ce qui réduit l’activité de p53 et la mort des cellules tumorales. Les inhibiteurs de MDM2 augmenteraient l’activité de p53 et la mort des cellules tumorales. Costa et al ont montré, dans des modèles animaux de glioblastome, que ISA27, un inhibiteur de MDM2, était : (i) efficace, administré seul, et (ii) synergique, administré avec du témozolomide, la chimiothérapie de référence chez les patients présentant un glioblastome nouvellement diagnostiqué.

En conclusion, ce travail illustre l’intérêt thérapeutique de rétablir de l’activité de p53 dans les cellules de glioblastome et encourage l’évaluation de cette stratégie thérapeutique dans le cadre d’un essai clinique (Costa et al., PLoS ONE 2013).

Dr German REYES-BOTERO

Neurologue. Service de neurologie 2-Mazarin. Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière. Paris. France.

8 nov 2013

Autres actualités

Soutenir l'ARTC
  • Page Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Contact
  • Rss

Côté pratique

Guide du patient, adresses, numéros utiles...
>> Lire la suite

La lettre de l'ARTC

Découvrez en ligne
la lettre bi-annuelle de l'ARTC
>> Lire la suite

ARTC TV

Découvrez les vidéos réalisées par l'ARTC
>> Lire la suite

Partagez !

Aidez nous à faire connaître l'action de l'ARTC
>> Lire la suite