Retour à l'accueil

ARTC

Association pour la Recherche sur les Tumeurs Cérébrales

Partenaire de la Fédération de Recherche sur le Cerveau

Espace professionnel

Le glioblastome est une des tumeurs cérébrales les plus fréquentes et les plus graves

Le glioblastome est une des tumeurs cérébrales les plus fréquentes et les plus graves. La mise au point de nouvelles stratégies thérapeutiques passe par une meilleure connaissance des altérations génétiques qui participent au développement de ces tumeurs. Une équipe américaine a récemment publié une étude démontrant la présence de gènes de fusion dans les glioblastomes. Ces altérations sont le résultat de la réunion de deux gènes, conduisant à la formation d’une protéine anormale oncogénique favorisant le développement de la tumeur . Ces gènes de fusion impliquant le récepteur au facteur de croissance épithélial (EGFR), bien que rares (<10% des cas), constituent des événements majeurs impliqués dans l’agressivité de la tumeur, en favorisant la prolifération des cellules de glioblastome et leur migration. L’identification de ces anomalies ouvre de nouvelles perspectives thérapeutiques pour les patients souffrant de glioblastome. En effet, les cellules présentant ces gènes de fusion sont plus sensibles que les autres aux effets anti-tumoraux de certaines molécules de chimiothérapie ciblée (Frattini, et al. Nature Genetics 2013).

Dr Marianne LABUSSIERE

Pharmacien/Post-Doctorant. 

Laboratoire de Neuro-Oncologie Expérimentale. Institut du Cerveau et de la Moelle. Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière. Paris. France.

17 mar 2014

Autres actualités

Soutenir l'ARTC
  • Page Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Contact
  • Rss

Côté pratique

Guide du patient, adresses, numéros utiles...
>> Lire la suite

La lettre de l'ARTC

Découvrez en ligne
la lettre bi-annuelle de l'ARTC
>> Lire la suite

ARTC TV

Découvrez les vidéos réalisées par l'ARTC
>> Lire la suite

Partagez !

Aidez nous à faire connaître l'action de l'ARTC
>> Lire la suite